top of page

STEAK AU BEURRE COWBOY

Pendant ce temps au quartier général de Projet BBQ…


  • Bon mon Johnny, tu sais pourquoi je t’ai fait venir?

  • Tu t’ennuyais de mes références?

  • Non cette partie là ça va, c’est pour la super recette qu’on doit créer pour notre dernière collaboration.

  • Parles-tu de notre collaboration avec les produits incroyables La belle excuse?

  • C’est clair, il faut rentrer fort. J’adore le vibe de cette compagnie.

  • Rentrer fort comme Val Kilmer dans le rôle de Nick Rivers dans le film « Top Secret ».

  • Oh, créatif normalement tu la ramènes toujours avec « Top Gun ».

  • C’est justement.

  • Justement quoi?

  • S’il n’avait pas été aussi parfait en Nick Rivers en 84, pas de Iceman en 86.

  • Qu’est-ce que tu fais de « Profession Génie » en 85?

  • Un chef d’œuvre complètement sous-estimé.

  • Bon parlant de chef d’œuvre, comment penses-tu rendre justice aux produits La belle excuse.

  • Pourquoi tu répètes?

  • Ah, juste parce que ça faisait 3 fois qu’on les nommait, sans les tagger.

  • Délicate attention, mais la recette.

  • Porterhouse Beurre Cowboy. Le monde va capoter, c'est vraiment hallucinant comme sauce à steak.

  • Wow, sounds great mais d’où vient l’idée du Beurre Cowboy?

  • « Tombstone », Val Kilmer était parfait là-dedans.

  • Décroche avec Kilmer, ce n’est quand même pas un « Saint ».

  • Moi je le trouve aussi magique que « Willow ».

  • Ok, stop la dérape, on a une recette à écrire.

  • On est vraiment comme « Batman » et Robin.

  • Non là ça c’est trop, tu dérapes toujours trop avec tes références. Team Keaton mon gars. Va écrire la recette.

  • Bon ok, this is the end, tu as le don de light me fire.

  • Est-ce que tu viens de glisser des titres de chansons « The doors » pour plugger un autre film de Val?

  • Oui, tu es trop fort boss, comme un «Spartan».

  • Ok c’est assez, va écrire la recette. Des fois je me dis que tu devrais juste m’envoyer ton idée de recette par courriel, ça éviterait des délires facultatifs sur Val Kilmer.

  • Alexandre?

  • Quoi encore?

  • Le film « Alexandre » en 2004

  • Man, cet échange s’étire et le monde a envie de découvrir les produits de La belle excuse. Si tu continues, je vais ramener le stagiaire qui ressemblait à Ruffio.

  • Ok ok, j’y vais. Ça va calmer le « heat », mais ça c’est du « Déjà vu ».

  • Tu es content là, tu as pluggé deux titres de films de plus. Bon va écrire maintenant.


INGRÉDIENTS


  • 1 steak coupe Porterhouse (environ 1,5Kg) ou coupe au choix

  • Huile olive verte**


MARINADE SÈCHE


  • 20g Fleur de sel**

  • 2 branches de romarin

  • 1,25g graines de fenouil

  • 2.5g Poivre de sichuan

  • 7g Poivre blanc

  • 5g Ail granulé


BEURRE COWBOY


  • 125g beurre

  • Zeste d’un citron et jus 1/2 citron

  • 2c. à soupe de Moutarde à l’ail rôtie balsamique blanc**

  • 2c. à soupe de confit d’échalotes françaises au balsamique de framboises**

  • 1c. à soupe de vinaigre de citron et balsamique blanc**

  • 3-4 gousses d’ail

  • 1 jalapeño rouge sans graine

  • 1c. à thé de flocon de chili

  • 1c. à thé de paprika

  • 1c. à thé de thym frais

  • 2c. à soupe de ciboulette haché finement

  • 2-3 c. à soupe de persil italien haché finement

  • Fleur de sel et poivre


TECHNIQUE


  1. Laisser tempérer le steak à température pièces une heure avant la cuisson.

  2. Intégré tous les ingrédients des épices à frotter et écraser au mortier.

  3. Saupoudrez uniformément le mélange d’épices sur la viande.

  4. La cuisson se fera de type cuisson renversée, donc nous allons cuire en chaleur indirecte jusqu’à 115f interne. **Vous pouvez ajouter un  morceau de bois à votre feu, pour ajouter un léger goût de fumée.

  5. Une fois la température interne atteinte, saisir le steak sur toutes les faces à température très élevée.

  6. Retirer du feu et emballer dans un papier d’aluminium, lorsque la température se situe entre 127-130f. Le repos est essentiel pour uniformiser la température.

  7. Durant ce temps, préparer le beurre cow-boy. Pour ce faire, dans une poêle à température moyenne vous allez tout d’abord intégrer le beurre que vous allez laisser fondre et crépiter jusqu’à ce qu’il soit au point de beurre noisette. Ensuite, intégrer les autres ingrédients à l’exception du confit d’échalote que nous allons intégrer lorsque nous allons retirer du feu pour en conserver un maximum de saveur.

  8. Trancher le steak, ajouter la sauce et une touche de fleur de sel en finalité.

  9. Déguster et recommencer demain!


** Produits La Belle Excuse


  • Recette également disponible www.labelleexcuse.com. Visitez leur site pour découvrir leurs produits et d’autres idées recettes


2 599 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

LES GYROS

bottom of page