TARTARE DE BŒUF FREESTYLE ET MISS VICKIE’S


J’en parle souvent dans mes recettes, mais j’adore l’onglet de bœuf. J’ai fait plusieurs tests de tartares avec différentes coupes, mais j’en reviens toujours à l’onglet. Bref chaque fois que j’en achète, un tartare est de mise. Dans ce cas j’avais de l’onglet, mais grand chose dans le frigo, il faudra être créatif. Un peu comme Apollo dans le frigo, mais en moins louche et c’est mon vrai nom pis toute.

J’avais de chips Miss Vickies poivre et lime par contre. Ne jamais sous estimé le pouvoir de la croustille. J’aime jouer avec les textures dans les tartares et intégrer un côté crispy. Donc ça allait le faire, en fait c’était probablement une aussi bonne idée que celle de Jacques Mercier dans la saison 1 de Lance et compte d’amener Jimmy dans la chambre, pour le faire marcher dans le but de motiver son équipe. Fais cette recette et toi aussi tu seras comme le chat Lambert et tu marqueras le but pour la coupe. Pis dater un fille qui s’appelle Ginette si tu y tiens, mais pas obligé.  Les produits Québécois font tellement partie de ma cuisine maintenant. Je ne retournerais pas en arrière. Cette recette en met plusieurs de l’avant mais je te donne des substitutions au pire. Mais selon moi, tous ces produits sont des must.

INGRÉDIENTS


  • 400g-450g Onglet de bœuf

  • 2 tiges de Fleur d’ail

  • 1 Échalote française

  • Câpres frits

  • 1-2 cs Sauce Oncle Jos Bbq (Gros must mais tu pourrais remplacer pa 1cs sriracha)

  • 2 ct Sauce jalapeño Sauces DAMN (un autre gros must, mais au pire sauce salsa verde)

  • 1-2 cs Moutarde de Dijon

  • 1cs Moutarde Pat BBQ

  • 1-2 cs Huile infusée à l’orange (Rendu pas mal dispo partout)

  • Épices #Avache Sugar Daddy Bacon BBQ Team ( sinon ton épices pour le bœuf favorite)

  • jus et zeste de lime

  • Sel/poivre


Et... chips Miss Vickie's poivre et lime émiettés que tu ajoutes à ton mélange juste avant de servir pour qu’elles restent croustillantes 



  • Icône Facebook blanc
  • Icône Instagram blanc

© 2020 PROJET BBQ

Créé par Alex Turcotte