TARTARE DE THON ASIATIQUE MANGUE ET PROSCIUTTO


Les tartares, j’en ai jamais assez. Que de la créativité dans un emporte pièce. C’est pour ça j’aime autant ça, bon ok mon côté carnivore y est pour quelque chose aussi. J’aime bien recevoir plusieurs couples d’amis avec un bar à tartares bien que le boys essaient de me ramener à l’ordre en me disant « un tartare…fais dont du BBQ à la place ». Des fois je flanche, d’autres fois non, mais chose certaine j’adore recevoir, du moins j’adorais recevoir avant tout ça. Sauf pour un moment précis qui se produit à l’occasion. La fameuse phrase « j’ai du champagne ». Ce n’est pas cette phrase qui me dérange tant, c’est plus la suivante.


Quelqu’un veut sabrer?


Je dois l’avouer, je trouve toujours « awkward » tout ce qui se rattache à cette activité. Celui qui lève la main et qui se sent autant investi dans une mission que Bruce Willis dans Armageddon. Le moment où il met autant d’effort à m’expliquer la technique de suivre la couture de la bouteille et l’angle optimal que Michelle Pfeiffer à éduquer des bums dans Dangerous Minds. La face des gens qui pour l’encourager font semblant qu’ils n’avaient jamais entendu comment faire. La réaction du monde qui font aaaaahhh quand il manque son premier essai. Par contre, j’aime bien le gars qui l’a manqué en disant « bizarre la bouteille ne doit pas être assez froide ». Mais par dessus tout, je déteste le moment où on doit faire une réaction de gens trop impressionnés par ce qui vient de se passer et l’applaudir. Au moins, je compense ce malaise par le petit bonheur de la vie de spotté le cheap qui trip moins parce que la moitié de la bouteille est par terre. Si tu veux m’achever, montres moi le goulot en commentant la perfection de ta coupe. Question de revenir à la recette, je ne vais pas élaborer sur le dude trop confiant qui dit « laisse faire le couteau, je vais le faire avec une coupe ».


Bon assez dérapé, voici la recette que vous attendez tous autant que je pouvais attendre une chronique de Bruno Blanchet un vendredi à la fin du monde est à 7h.


INGRÉDIENTS


- 350G de Thon

- 6 tranches de Prosciutto

- 3/4 - 1 mangue (dépendant de la taille)

- 2cs Coriandre hachée

- 2-3cs Sriracha (au goût)

- 2cs Sesame

- 2cs Huile sésame

- 1cs Mirin

- 1 1/2cs Mayo sésame

- 1cs Sauce soya

- 1cs Gingembre hachée

- 4cs de Panko

- Sel

- Poivre


TECHNIQUE


  • Retirer l’excédant externe de gras sur tranche de prosciutto et les mettre au four à 300f pendant environ 15 minutes, pour avoir des chips de prosciutto.

  • Couper en dé le thon et la mangue et conserver au frais.

  • Hacher finement le gingembre et la coriandre.

  • Hacher 4 des 6 tranches de prosciutto, garder les deux autres pour faire de la décoration sur votre tartare.

  • Mélanger tous les ingrédients et monter vos tartares.

  • Servir et te dire je sabrerais bien une bouteille de champagne pour célébrer.

583 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout